Les massages relaxants

À la source de soi m'aime

Les massages relaxants

Quels effets du massage sur votre corps ?

Un massage relaxant dilate les vaisseaux sanguins et capillaires, ce qui stimule la circulation et aide le sang à s’oxygéner. Ceci permet aux nutriments vitaux d’être transportés dans le corps plus efficacement, tout en réduisant temporairement la pression sanguine et le pouls.

L’aspect et la qualité de la peau s’en trouvent aussitôt améliorés : masser, en plus d’une action exfoliante, stimule le fonctionnement des glandes sébacées et sudoripares de la peau qui agissent ensemble pour l’hydrater, la nettoyer et la rafraîchir.

Le massage a également un bienfait direct sur la structure musculaire du corps. En relaxant et en étirant des muscles qui se sont contractés et atrophiés sous la tension, il permet au corps de retrouver sa souplesse puisque l’élasticité et la mobilité des tissus du corps sont restaurés.

Ces actions peuvent soulager des muscles douloureux et améliorer la posture en aidant la musculature du corps à retrouver une position plus équilibrée. En outre, il peut contribuer à restaurer des muscles affaiblis et ramollis par un sous-emploi. Mais n’allez pas croire que le massage dispense de sport ! L’action physique du massage agit aussi directement sur le système lymphatique, éliminant du corps l’acide lactique et d’autres résidus chimiques, causes de douleur et de gêne dans les articulations et les muscles.

Beaucoup de ganglions lymphatiques se situent dans le cou, l’arrière de la tête, le visage et la mâchoire. Au cours d’un traitement par le massage, le corps se détend plus en profondeur, entraînant une permutation des fonctions corporelles vers le système nerveux parasympathique.

Ce système opère en dehors de notre contrôle conscient et est relié à une action cachée de l’entretien général du corps et des fonctions essentielles, telles la digestion et l’élimination. Le massage est aussi apprécié pour sa “sensation de bien-être”.

Tandis que le corps relâche sa tension, un poids est ôté, aboutissant à un sentiment accru de légèreté et de bonheur. Ces changements émotionnels correspondent aux changements hormonaux se produisant dans le corps durant une séance de massage.

Des recherches ont montré que le niveau des hormones du stress tel le cortisol retombe pendant le massage, tandis que le niveau des hormones affectives du bien-être, telle l’ocytocine, s’accroît significativement. Les hormones du stress ont pour effet d’affaiblir le système immunitaire.